Ferdinand, Alphonse Allais

Canards dans le lacNouvelle tirée du recueil « A se tordre : histoires chatnoiresques ». Narrateur : Alain Couchot. Durée : 7 minutes 24.
« Les bêtes ont-elles une âme ? Pourquoi n’en auraient-elles pas ? J’ai rencontré, dans la vie, une quantité considérable d’hommes, dont quelques femmes, bêtes comme des oies, et plusieurs animaux pas beaucoup plus idiots que bien des électeurs.

Et même — je ne dis pas que le cas soit très fréquent — j’ai personnellement connu un canard qui avait du génie.

Ce canard, nommé Ferdinand, en l’honneur du grand Français, était né dans la cour de mon parrain, le marquis de Belveau, président du comité d’administration de la Société générale d’affichage dans les tunnels. »

Illustration : (c) justdd – Fotolia.com