Le Coeur de Hialmar, Leconte de Lisle

Poème de Leconte de Lisle lu par Magalie. Durée : 3 minutes.
L’écoute et le téléchargement sont libres.
« Une nuit claire, un vent glacé. La neige est rouge.
Mille braves sont là qui dorment sans tombeaux,
L’épée au poing, les yeux hagards. Pas un ne bouge.
Au-dessus tourne et crie un vol de noirs corbeaux.

La lune froide verse au loin sa pâle flamme.
Hialmar se soulève entre les morts sanglants,
Appuyé des deux mains au tronçon de sa lame.
La pourpre du combat ruisselle de ses flancs. »

Ecoutez le Coeur de Hialmar

Afficher le texte Le Coeur de Hialmar

Illustration : (c) Sweet Angel – Fotolia.com